12 décembre 2017

Assurance emprunteur : une vraie source d’économies

Quand on contracte un crédit pour acquérir un bien immobilier, toutes les économies sont bonnes à prendre. Et, en la matière, prendre le temps de bien comparer les offres d’assurances emprunteur peut s’avérer être un choix gagnant…

Contrairement aux idées reçues, souscrire une assurance « décès invalidité incapacité » lorsqu’on contracte un prêt immobilier n’est pas obligatoire… Mais, en pratique, obtenir un crédit sans prendre une telle assurance est tout simplement « mission impossible ». Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est elle qui va protéger la banque si vous n’étiez plus en mesure de rembourser votre prêt pour cause de décès ou d’invalidité.

En règle générale, celle-ci va donc vous proposer sa propre assurance. Mais vous n’êtes pas obligé d’accepter cette offre et vous pouvez choisir de souscrire cette assurance auprès d’un autre professionnel… à condition que son niveau de garantie soit identique à celui exigé par l’établissement prêteur. Autrement dit, vous avez tout intérêt à faire jouer la concurrence pour obtenir la meilleure proposition possible.
Or, plus de 80% des emprunteurs souscrivent encore aujourd’hui et de manière « automatique » l’assurance de prêt auprès de la banque qui leur accorde le crédit. Pourtant, quant on sait que cette assurance peut représenter jusqu’à 30% du coût total du crédit (surtout lorsque les taux sont très bas comme c’est le cas actuellement)… mieux vaut y regarder à deux fois.

 

Changement d’assurance ouvert à tous

Mais si vous avez déjà souscrit votre prêt, sachez qu’il n’est pas trop tard pour comparer et éventuellement changer d’assurance.
Jusqu’à présent ceci ne pouvait se faire que dans les 12 premiers mois suivant la souscription de votre emprunt. Mais, à partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt à chaque date anniversaire du contrat. Et ce, pendant toute la durée de leur prêt.
Ce changement est totalement gratuit et votre banque ne peut vous demander des frais. Toutefois, vous devrez respecter un préavis de 2 mois et opter pour une offre qui, là encore, propose des garanties équivalentes à celles de votre contrat actuel. Enfin, dans tous les cas, votre banque a un délai de 10 jours ouvrés pour répondre à votre demande.

SOURCE
« L’assurance emprunteur » – Fédération Française de l’Assurance

Prêt à vous lancer ? Profitez de nos services et avantages en découvrant notre offre ci-dessous

Faites découvrir ID&AL GROUPE et recevez jusqu’à
1 000 €*
de Chèques Cadeaux
Règlement disponible sur la page de l'offre

Partagez ce contenu

Ces articles peuvent vous intéresser

Toutes nos actualités