fbpx
22 juillet 2020

Comment estimer le loyer de son bien immobilier ?

Lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, appartement ou maison, meublé ou non meublé, libre à vous de définir le montant du loyer. Cependant, en tant que propriétaire, il est préférable d’effectuer une étude de marché afin de prendre en compte l’offre et la demande. De plus, en zones tendues, là où la pénurie du logement est présente, de nouvelles règles sont apparues afin d’encadrer le marché de la location.

 

Comment fixer le loyer de son bien ?

Le propriétaire a le droit de choisir librement le montant du loyer qu’il souhaite attribuer à son bien immobilier. Néanmoins, ce dernier se doit d’observer le marché pour fixer le prix le plus juste car depuis quelques années, certaines villes ont été classées en “zones tendues” compte tenu de la pénurie de logements. Les principaux critères pour fixer le loyer sont :

  • La localisation
  • Le type de bien
  • La superficie
  • S’il est meublé ou non (un bien meublé sera plus cher qu’un bien nu)
  • L’état général du bien (s’il a été refait à neuf par exemple)
  • Le niveau de consommation énergétique
  • Enfin, le niveau de confort offert par l’immeuble ou résidence : nombre d’étages, ascenseur, conciergerie, espaces communs type cour ou jardin par exemple etc…

C’est généralement en fonction de tous ces critères, en plus du marché, que le propriétaire évalue la valeur de son bien immobilier.

 

Dans quelles mesures est-il possible d’effectuer une réévaluation du loyer ?

Il est possible pour le propriétaire d’effectuer une réévaluation du loyer de son bien immobilier :
– Soit à la fin du bail : bail d’habitation de 3 ans. Il est possible de proposer un renouvellement de bail avec augmentation de loyer à la suite de la réalisation d’une étude comparative indiquant que le loyer est sous-évalué.

– Soit en cas de travaux d’amélioration réalisés par le propriétaire : si le bien immobilier en question a fait l’objet de travaux, alors le loyer peut être réévalué. Dans ce cas de figure c’est uniquement valable lors de la relocation non pendant l’occupation.

La révision du loyer, quant à elle, interviendra à la date anniversaire du bail et sera calculée conformément à l’IRL (indice de référence des loyers) publié par l’INSEE.

 

Quelles sont les règles pour un investissement locatif ?

Afin de pallier le problème de pénuries de logements en zones tendues, les pouvoirs publics ont introduit un système d’incitation fiscale. Ce système offre un avantage fiscal à toutes les personnes souhaitant acheter pour investir et non y vivre. Le but est de donner la possibilité au bailleur d’obtenir une défiscalisation grâce au bien qu’il va acheter puis louer. En revanche, il devra respecter certaines règles concernant le bien : le louer nu (non meublé), pendant une période déterminée, à un loyer plafonné et à des locataires respectant des plafonds de revenus déterminés à l’avance.
Les principaux dispositifs de défiscalisation sont les suivants : Scellier, Duflot, Pinel etc… Ceux-ci encadrent et incitent les investissements locatifs.

ID&AL groupe vous accompagne dans toutes ces démarches, grâce à sa parfaite connaissance du marché de l’immobilier. Pour plus de renseignements et une étude personnalisée de votre situation, nos Experts sont à votre disposition !

 

JE PRENDS CONTACT AVEC UN EXPERT

Prêt à vous lancer ? Profitez de nos services et avantages en découvrant notre offre ci-dessous

Partagez ce contenu

Ces articles peuvent vous intéresser

Toutes nos actualités